Jouer au golf

pictogram, symbol, graphic

Le golf est souvent perçu comme un sport élitiste et trop coûteux. C’est pour beaucoup un énorme frein. Mais quand on y regarde de plus près, il n’est pas beaucoup plus cher que d’autres sports. Mais comme tout sport, on ne peut pas débarquer et se prétendre golfeur sans s’être au moins formé un minimum.

L’équipement n’est pas nécessaire quand on débute au golf. Apprendre le golf, c’est d’abord prendre des cours pour pouvoir passer sa carte verte. Généralement, les clubs qui font passer la carte verte prêtent les clubs et fournissent les balles et autres accessoires.

La carte verte

La carte verte est au golf ce que le carnet de l’ESF est au ski Français. En gros, c’est une carte qui s’obtient après avoir gravi 3 niveaux de formation

  1. Débuter
  2. Progresser
  3. Test final

Ces trois niveaux, en équivalent temps plein, se passent sur 3 semaines si vous vous y mettez à fond. Le 1er niveau, Débuter, vous permettra d’apprendre les bases du petit jeu, du putting et de l’approche autour du green. Le second Niveau, progresser, vous permettra d’apprendre et de tester le jeu intermédiaire sur des distances moyennes. Le dernier, le test final, comme son nom l’indique est un test grandeur nature sur le parcours. C’est la confirmation de toutes les choses que vous avez apprises.

On vous apprend aussi l’étiquette. L’étiquette, c’est l’ensemble des règles de la bienséance au golf. D’abord d’un point de vue comportemental, savoir se tenir, ne pas gêner les joueurs avec qui l’on joue, ceux qui jouent devant et ceux qui attendent derrière. Ne pas laisser un champ de mines après son passage, ratisser les bunkers, replacer ses divots,…Etc. Que de la logique en somme. Et ensuite, on apprend les règles pures et dures, comment on droppe une balle de l’eau, combien de clubs on peut mettre dans son sac en compétition, pourquoi il faut marquer sa balle, comment jouer dans un bunker, ne pas faire de coup de chauffe sur le départ…Etc.

Comme pour le rallye, sport où on ne vous confiera pas de voiture de sport avant que vous ayez au moins passé votre permis, le golf nécessite l’appréhension des coups et des règles avant que vous puissiez vous risquer sur un parcours.

Pourquoi ?

Pour votre sécurité et celle des autres personnes présentes sur le parcours et pour la préservation du terrain. Un parcours de golf demande de l’entretien et du temps, ce n’est pas pour qu’une personne vienne faire la taupe en creusant des trous parce qu’elle ne maitrise pas ce sport.

Bon vous voilà avec votre carte verte. Et après ?

La licence

Licence de golf 2020

Pourquoi se licencier au golf ? La réponse la plus évidente en ce qui me concerne, c’est l’assurance. La licence assure sur les dommages corporels ou matériels causés à des tiers entre autre. Elle assure beaucoup d’autres choses. Je vous invite à vous rapprocher de la Fédération Française de Golf pour en connaître tous les détails.

La FFG est partenaire de plusieurs instituions privées qui vous accordent des réductions tarifaires si vous êtes licenciés.

Vous ne pouvez pas faire de compétitions classantes sans Licence et sans certificat médical. Le but de la licence est aussi d’évaluer votre niveau au fur et à mesure de vos compétitions.

Bon, et puis, il faut le dire, acheter une licence permet de financer la FFG qui en a besoin comme toutes les autres fédérations sportives.

Et ensuite ?

Vous voilà licencié, capé d’une belle carte verte et prêt à avaler des kilomètres de gazon pour assouvir votre nouvelle passion. Il est temps de vous acheter votre première série. On appelle série l’ensemble des clubs qui composeront votre sac. nb : on peut aisément commencer avec une demi-série (1 club sur 2).

Il fut un temps où l’achat des clubs coûtait un bras. Pas facile de jouer au golf si on donne ses bras contre des clubs… Mais grâce à certaines marques, le prix des premières séries a bien baissé. Vous trouverez votre bonheur dans des magasins spécialisés.

La première série est souvent vendue dans un sac. Il ne reste plus qu’à acheter les balles (prenez-en beaucoup, vous débutez et vous allez en perdre), des tees pour les départs, un gant pour ne pas abimer la main qui serre le club et l’empêcher de glisser, un relève pitch. Je pense que vous êtes prêt à partir au trou n°1.

white male, 3d model, isolated

Ça se passe comment pour faire un parcours ?

Plusieurs choix se proposent à vous.

Le 1er, vous allez jouer dans un golf près de chez vous plus régulièrement que dans d’autres. Dans ce cas, il est plus intelligent de s’inscrire à l’année dans ce club si vous comptez faire plus d’un parcours par mois.

Je m’explique.

Il faut compter en moyenne 55 € pour faire un parcours, certains demandent moins, certains beaucoup plus. Si vous faites 1 parcours par mois, le coût sur l’année est alors d’environ 660 € hors frais d’entraînement. Généralement se licencier dans un club coûte 1500 € par an et si vous faites le calcul, il est donc plus intéressant de payer ses greenfee à l’unité. S’inscrire devient intelligent quand on fait plus de 2 parcours par mois voire plus.

Ça, c’est dans un monde où tout le monde peut jouer partout. Mais en vrai, certains clubs n’autorisent pas les extérieurs le week-end et réservent le parcours à leurs membres. Et donc se licencier au club devient indispensable.

Pour se licencier à l’année, dans certains clubs de golf, il est demandé d’avoir 2 parrains déjà inscrits. Parfois il est même demandé d’avoir une action de l’association sportive ou un droit de jeu.

Le 2ème choix consiste à ne s’inscrire dans aucun club, de prendre une licence d’indépendant et de jouer où le vent vous mène. C’est l’occasion de voir plusieurs parcours, de découvrir.

Le golf, ça apporte quoi au final ?

Chacun voit le golf de façon différente. En ce qui me concerne, golfer, c’est être libre, en contact avec la nature. La concentration que demande ce sport me permet de complètement me vider l’esprit. Je suis dans l’instant présent et en communion avec mes clubs, ma balle et le parcours.

C’est un sport exigent et fatigant malgré tout ce que l’on peut entendre sur lui. Comptez 7 à 10 km en marchant pour un parcours et une centaine de coups frappés si vous êtes un joueur moyen comme moi. Chaque coup nécessite un contrôle musculaire important sous peine de voir sa balle partir n’importe où. À la fin du parcours, vous serez content de vous assoir.

C’est aussi l’occasion de croiser d’autres passionnés de différents horizons. Les parties peuvent se jouer à 4 en compétitions et les 3 autres joueurs deviendront peut-être des futurs collègues réguliers de vos parties.

Attention, ce sport prend du temps, comptez 4 heures pour un parcours et une fois qu’on y touche, on devient vite accro. Assurez-vous de jouer avec votre conjoint ou d’être certain que cela ne lui posera pas de problème. 😉😉

Bonne partie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *